EN CIRCONSCRIPTION

Canéjan

Cestas

Gradignan

Pessac

Associations

Dans notre circonscription, le tissu associatif est riche et rend la notion de vivre-ensemble très concrète. Depuis le début de mon mandat, j’ai pris plaisir à les rencontrer, les soutenir comme je le peux, et écouter leurs demandes. Chaque association a son histoire, sa communauté de bénévoles. Elles sont indispensables pour animer la vie locale dans chacune des quatre villes de notre circonscription. La crise que nous avons traversé a pu les mettre à mal, mais le Gouvernement a mis en place les dispositifs nécessaires pour les aider et nous continuerons à être à leurs côtés.

Certaines d’entre elles portent des sujets particuliers, que j’ai pu accompagner et aider à progresser. C’est le cas de l’association Imagyn notamment, qui a milité pour que le vaccin contre le HPV puisse être accessible aux jeunes filles comme aux jeunes garçons en l’inscrivant sur le carnet de santé. J’ai soutenu cette initiative et j’ai relayé un courrier de l’association demandant le renforcement de la formation des médecins sur les cancers gynécologiques, le développement des consultations gynécologiques par les généralistes et les sages-femmes. En décembre 2019, le Gouvernement a annoncé que le vaccin serait inscrit sur les carnets de santé : il sera accessible aux filles comme aux garçons et permettra de sauver jusqu’à 3 000 vies chaque année.

J’ai également œuvré depuis le début de mon mandat à accompagner le travail des associations féministes de notre territoire : la Maison de Simone, les Orchidées Rouges, le Planning Familial et tant d’autres, qui m’ont également fait découvrir le travail titanesque des bénévoles qui composent ces associations pour lutter contre les violences faites aux femmes, pour l’égalité femmes/hommes, et sur tant d’autres sujets essentiels.

La crise a révélé des difficultés dans le secteur associatif culturel et sportif, et si je n’ai pas attendu cette période difficile pour aller à leur rencontre, j’ai eu à cœur d’intensifier nos échanges depuis le début de cette crise. J’ai pu rencontrer nombre d’entre elles lors des différents forums d’associations auxquels je participe chaque année, et d’autres ont pu me faire découvrir leur activité quotidienne et leurs problématiques très spécifiques, comme les associations de théâtre O-Théatre et la compagnie Léa, ou encore l’École de Musique de Verthamon Haut-Brion, ainsi que le club Omnisports Cestas Gazinet. Ces lieux de rencontre, présents dans chacune des villes de la circonscription, sont essentiels pour continuer de défendre le vivre-ensemble qui nous est si cher.

ENTREPRISES

Le secteur économique de notre circonscription est très divers et innovant. Durant mon mandat, j’ai rencontré de nombreux dirigeants et salariés des entreprises de notre territoire. J’ai pu découvrir les femmes et les hommes qui font la réussite de nos entreprises et la vitalité de notre tissu économique, et dans de nombreux secteurs, les entreprises canéjanaises, cestadaises, gradignanaises et pessacaises sont parmi les plus innovantes. Malgré la crise, elles ont su résister, grâce au soutien de l’État, et doivent maintenant être accompagnées pour intégrer la relance économique de notre pays. J’ai également été à la rencontre des nombreux commerçants de notre circonscription, qui, aux côtés des restaurateurs et des gérants de bars et cafés, ont eux aussi connus des mois difficiles. Ils restent des acteurs indispensables de la vie économique et humaine de notre territoire, et je suis très heureuse d’avoir pu échanger à plusieurs reprises avec ces femmes et ces hommes qui font vivre nos centres-villes, nos bourgs et nos quartiers.

Durant ce mandat, j’ai notamment eu la chance de rencontrer les dirigeants de l’entreprise Immunrise. Installés à Cestas, ils mettent au point depuis plusieurs années une solution de biocontrôle basée sur un extrait d’algue marine, afin de lutter efficacement contre les agents pathogènes présents sur différentes cultures. Entièrement convaincue qu’il nous faut développer l’usage du biocontrôle afin de réduire l’usage des pesticides, j’ai suivi ce dossier depuis le début de mon mandat pour lui permettre de franchir les différentes étapes administratives nécessaires au développement du projet. Nous devons favoriser une agriculture moins dépendante aux pesticides et cette entreprise participe à relever ce défi. Sur le sujet de notre transition écologique, j’ai rencontré de nombreux autres acteurs de notre circonscription qui participent, chacun à leur niveau, à cet élan environnemental, comme Décathlon à Cestas, le Boudoir du Bien-être à Pessacainsi que d’autres entreprises, qui font simplement vivre notre territoire et le rendent attractif. J’ai accompagné chacune de celles qui ont sollicité mon aide et mon soutien quand leurs projets allaient dans le sens des valeurs et des transformations que nous portons à l’échelle nationale.

Les commerçants de nos villes participent à l’animation de notre territoire au quotidien, nous permettent de nous retrouver et de partager avec nos proches de très bons moments. La crise que nous avons traversé les a privés du plaisir de travailler et de servir leurs clients. Pour les restaurateurs comme pour les commerçants de proximité, c’est leur vie qui s’en est trouvée bouleversée. Je n’ai évidemment pas attendu la crise pour aller à leur rencontre, mais il m’a paru indispensable de les soutenir davantage encore pendant et après cette période. Je suis allé les rencontrer régulièrement, pour prendre le pouls de leur activité, leurs attentes, les remarques qu’ils pouvaient faire sur notre action parlementaire. Je continuerai tout au long de mon mandat à les suivre et à les accompagner, car ils sont des maillons essentiels de notre vie quotidienne.

INSTITUTIONS

En tant qu’élue et représentante de l’État et des citoyens, j’ai notamment pour mission de rencontrer les acteurs publics et l’ensemble des institutions qui composent notre pays. Éducation, santé publique, justice, police, gendarmerie, c’est un ensemble de corps de métiers qui, sur de nombreux sujets, doivent être rencontrés et avec lequel j’ai souhaité régulièrement échanger. Les fonctionnaires de notre pays font un travail indispensable pour porter l’action de l’État au plus près des citoyens, pour apporter les soins nécessaires, la sécurité, l’éducation… Ils ont rappelé à tous durant cette crise qu’ils étaient indispensables pour le bon fonctionnement de notre société, de nos services publics, dans la vie des Français.

J’ai à de nombreuses reprises pu rencontrer les élèves de notre circonscription, de l’école primaire au lycée, avec lesquels j’ai pu à chaque fois échanger et leur présenter mon rôle de Députée. Ces échanges ont nourri mon travail et m’apparaissent indispensables pour développer la conscience citoyenne de chaque enfant et adolescent.  À l’école primaire du Bourg à Cestas, au collège Maugin à Gradignan ou encore au lycée Sans Frontière de Pessac, les élèves ont toujours montré un grand intérêt au travail des députés et de l’Assemblée nationale. L’éducation civique est essentielle pour que nos jeunes puissent prendre connaissance de leurs droits et de leur devoirs en tant que futurs citoyens. Aussi, elle leur permet de mieux comprendre les enjeux de la vie démocratique, le fonctionnement des institutions et le rôle des élus.

Mon mandat de députée m’a également permis de rencontrer les fonctionnaires des différents corps de métiers qui servent notre État et nos concitoyens. Les professeurs et les enseignants bien sûr, comme je l’ai rappelé plus tôt, mais également les personnels soignants, que j’ai pu rencontrer tout au long de mon mandat et notamment durant la construction de ma proposition de loi pour protéger les victimes de violences conjugales. Au sein du SECOP à au Centre hospitalier Charles Perrens de Bordeaux notamment, j’ai pu rencontrer, en immersion, les équipes du Docteur Chantal Bergey, qui m’ont transmis leurs connaissances sur le sujet des dégâts psychologiques et psychiatriques liées aux violences conjugales subies. J’ai pu travailler avec certains chercheurs-médecins du LYRIC à Pessac, qui travaillent particulièrement sur les maladies cardio-vasculaires. Nos forces de l’ordre, tellement engagées pour notre sécurité, ont pu me présenter elles aussi leur travail et leur quotidien à de multiples reprises, comme lors de l’inauguration de la Cellule d’atteintes aux personnes (Cape) de la Gendarmerie de Mérignac, située à Pessac. Tous ces fonctionnaires dévoués, et tous ceux que je n’ai pas cité, ont toute ma gratitude et mon profond respect.

AIDE CITOYENNE

Être votre Députée, c’est être disponible pour vous rencontrer, vous accueillir à ma permanence et vous écouter. Souvent, vous venez à ma rencontre pour me présenter votre action associative, professionnelle ou citoyenne. Parfois, vous me sollicitez pour tenter de trouver avec vous une solution à une problématique nationale ou locale. Tout au long de mon mandat, j’ai tenté d’incarner le meilleur lien entre les citoyens et notre administration ainsi qu’avec l’ensemble des collectivités territoriales qui interviennent dans notre quotidien. Échanger avec chacun de vous nourrit mon travail parlementaire et me permet de garder cette proximité si précieuse avec le terrain. Dès que je le peux, j’accompagne vos projets, vos évènements, vos actions citoyennes pour notre territoire.

Pendant la crise des gilets jaunes, j’ai également souhaité organiser un Grand Débat au féminin, pour permettre aux femmes à qui on ne donnait pas assez la parole, de s’exprimer. Aux côtés du Président de la République, venu à Pessac pour y participer, nous avons pu recueillir la parole des toutes les citoyennes présentes qui ont souhaité s’exprimer et porter des idées, des opinions ou des problématiques, à notre connaissance. C’est notamment lors de cet évènement qu’est ressortie la problématique des pensions alimentaires, qui nous a mené à réformer le système, et à permettre aujourd’hui une automaticité des paiements par la CAF en cas d’impayés. C’est une problématique qui concerne de nombreuses familles monoparentales, souvent des femmes, et qui les maintient dans la précarité. Ce sont ces rencontres, ces échanges, qui enrichissent notre action et notre engagement. Ce sont vos mots, vos discours, qui nous ont permis d’avancer sur ce sujet comme sur tant d’autres. Je continuerai à réaliser un mandat de proximité en favorisant ces échanges entre les citoyens et la représentante élue que je suis.